Centre scolaire Saint-Joseph

Ecole – Collège – Lycée Général, Technologique et Professionnel

101, rue Henri Grobon – 01700 Miribel

04 78 55 29 66

contact@saintjoseph01.fr

Voyage en Allemagne

21 / 02 / 2019
Actualité - Collège

Nous sommes arrivés à Göppingen le lundi 05 Mars 2018 à 18h. Bien que nous étions stressés, nous avons été accueillis très chaleureusement par les familles allemandes, au sein desquelles nous avons pu découvrir des décorations de bienvenue dans les chambres et de la nourriture.




Le lendemain matin, un petit-déjeuner typiquement allemand nous a été proposé, entre Français. Il y avait toutes sortes de jus pétillants ou non, des bretzels avec ou sans beurre ainsi que des brioches de toutes sortes. Au cours de celui-ci, la directrice de l’établissement Hohenstaufen Gymnasium, Mme BREITBACH-ZIEGLER, nous a fait un discours en français pour nous souhaiter la bienvenue.



Une fois les ventres bien pleins, nous nous sommes dirigés vers le centre-ville de Göppingen pour participer à un jeu de pistes, dans le but de découvrir la ville et ses bâtiments célèbres. On a donc pu, par groupes de 11 et grâce à l’aide d’élèves Allemands, commencer à prendre quelques repères.



Puis nous sommes remontés à l’établissement pour manger à la cantine avec nos correspondants ou chez eux. Leur cantine est différente de la nôtre : elle est nettement plus petite car beaucoup moins d’élèves y mangent et de ce fait, ce sont des mères de famille qui préparent les repas, la plupart bénévolement et avec des produits locaux majoritairement donc il y a moins de choix.
Nous avons donc passé l’après-midi avec nos correspondants puisque la plupart des élèves n’a cours que le matin.



Mercredi, nous avons fait 1h30 de bus pour aller à Ulm afin d’y passer la journée. A notre arrivée, nous avons commencé par faire le tour de la cathédrale pour l’observer de l’extérieur, tout en écoutant les informations du professeur allemand accompagnateur. Puis, nous nous sommes séparés en deux groupes. Un groupe visitait le musée du pain tandis que l’autre découvrait la ville. Le musée du pain nous a permis d’en connaître plus sur la fabrication de ce dernier, et ce depuis sa création, ainsi que sur la place qu’il a toujours occupée, historiquement et socialement. La balade à travers la ville fut riche : nous avons longé le Danube sous un beau soleil, nous avons pu voir le quartier des pêcheurs, la jolie façade de la mairie ainsi que la maison la plus penchée au monde, sur l’eau, qui est maintenant un hôtel.

De plus, nous nous sommes pris au jeu de repérer les moineaux que l’on trouve à différents endroits de la ville puisque le moineau est l’emblème de Ulm. Puis nous avons eu 1h30 de temps libre pour pique-niquer, réaliser le jeu de piste préparé lors duquel nous avons dû demander des informations aux Allemands, faire du shopping et monter, si nous le souhaitions, les 768 marches de l’escalier de la cathédrale, dont les marches étaient petites et étroites. Ce ne fut pas facile pour tous mais au sommet, il y avait une vue panoramique exceptionnelle. En effet, le clocher de la cathédrale est le plus haut du monde, avec ses 161,53 mètres.



Le lendemain, nous sommes repartis en bus mais cette fois pour Stuttgart, la capitale du Land Bade-Wurtemberg. A notre arrivée, nous sommes allés prendre une photographie de groupe devant le musée automobile Mercedez-Benz, que certain(e)s ont eu le loisir de visiter lors du week-end en famille.



Puis, nous nous sommes à nouveau séparés en deux groupes pour effectuer une visite guidée du stade de football Mercedes-Benz Arena, l’enceinte sportive du club de football VfB Stuttgart. Ce stade doit son nom à son sponsor, qui n’est autre que la marque automobile allemande Mercedes-Benz. Nous avons pu visiter la salle de conférence, réservée à la presse et même nous asseoir à la place du coach, à laquelle il se fait interviewer après chaque match à domicile. Nous sommes passés dans l’espace buvette pour les spectateurs. On a eu la chance de s’asseoir sur les bancs du vestiaire des joueurs, avec derrière nous, leurs maillots. Après avoir gravi bon nombre de marches pour pouvoir voir le terrain de haut, ce qui fut difficile pour beaucoup, nous nous sommes assis un moment sur les sièges VIP du stade, lesquels étaient d’ailleurs très confortables, pour écouter les explications des guides.

Les sièges les plus confortables furent bien sûr ceux des joueurs et du coach au bord du terrain. On s’est senti microscopiques face à l’immensité du stade. De plus, on était à 30 mètres de hauteur. Nous avons fait notre entrée par le tunnel réservé aux joueurs et nous avons pu constater qu’il y avait des groupes lumineux sur la partie ombragée de la pelouse, ainsi que des systèmes d’irrigation afin de prendre soin de la pelouse qui a coûté des millions. C’est pourquoi, nous n’avons pas eu le droit de fouler le terrain, ni même de tirer au but sur la pelouse mais dans une salle où il y avait un panneau représentant une cage de football sur laquelle se trouvaient deux trous ronds afin que ceux qui avaient décidé de participer aux tirs aux buts tentent de les viser. Un seul sur les 15 volontaires a réussi. Nous avons achevé cette visite par un tour à la boutique officielle du stade, où certain(e)s ont pu se procurer des souvenirs. Puis, nous avons pique-niqué en plein centre-ville de Stuttgart où nous avons eu tout le loisir de faire du shopping et de découvrir les monuments, aussi bien modernes qu’anciens, de cette ville.



Après ces deux journées de visite que nous avons appréciées, le vendredi nous sommes restés sur Göppingen. Le matin, nous avons été accueillis à la mairie par la mairesse Mme COBET, qui, elle aussi, nous a fait un discours en français pour nous souhaiter la bienvenue. A la fin de celui-ci, nous avons été invités à goûter et boire des spécialités allemandes et des cadeaux de bienvenue nous ont été offerts, tels que des marque-pages et des stylos bille à l’effigie de la ville, ainsi que des pièces de monnaie, frappées à Göppingen. Nous avons terminé par une photographie de groupe.



Puis, pendant une heure, nous avons fait du shopping avant de rentrer à l’école pour assister à certains cours de nos correspondant(e)s. Ainsi, nous avons pu comparer nos systèmes scolaires et remarquer des différences, telles que :

-Ils commencent les cours à 7h35 alors que nous commençons à 8h et les terminent à 12h40 ou 13h20, au plus tard. Quant à nous, c’est soit 16h soit 17h.
– Leurs cours durent 45 minutes ou 1h30, les nôtres 55 minutes, 1h30 ou 2h.
– Ce sont les élèves eux-mêmes qui nettoient leurs classes ainsi que la cour, alors que nous, ce n’est pas le cas, ou qu’une à deux fois par an.
– Ils ont le droit de manger et boire en classe, pas nous.
-On a trouvé qu’il y avait moins de discipline dans leurs cours que dans les nôtres.

L’après-midi, nous sommes allés à une fête entre correspondant(e)s, en présence de tous les professeurs allemands qui nous ont accompagnés au long de cette semaine. Des élèves allemands nous ont montré leurs talents en acrosport et monocycle. Nous avons chanté « Champs Elysées » de Joe Dassin, à la fin de leur représentation. Il y avait bien sûr à manger et à boire ainsi que de la musique. Les professeurs ont profité de ce moment-là pour récompenser les groupes qui avaient gagné les jeux de pistes de la semaine, ainsi que les gagnants du concours de photographies, que l’un des professeurs allemands accompagnateurs avait mis en place. On devait prendre une photographie coup de cœur, une en famille et une de quelque chose de typiquement allemand, puis les télécharger sur un serveur sécurisé par un mot de passe. Tous étaient contents de recevoir du chocolat Rittersport. La fin de cette fête annonçait le week-end en famille.



Pendant le week-end en famille, nous avons pu faire différentes activités : assister à un match de football, jouer au bowling, au laser-game ou à des sports collectifs, aller à la patinoire, à la piscine ou au zoo, visiter des châteaux, des musées ou des monuments emblématiques de la région, faire des randonnées ou du shopping, dîner au restaurant et encore bien d’autres activités.
Et voilà, déjà ou enfin, le jour du retour pour les 55 élèves germanistes et leurs 5 professeurs accompagnateurs.

Les familles nous ont accompagné au départ avec la même hospitalité qu’à notre arrivée. Pour certain(e)s élèves, ce fut difficile car nous nous sommes attachés à nos correspondant(e)s, ainsi qu’à nos familles d’accueil qui furent très chaleureuses. Beaucoup d’entre nous sont repartis avec des cadeaux dans les valises, tels que des spécialités culinaires allemandes, des jeux, des porte-clés, tasses, bougies ou encore des photographies souvenirs.

Ecrit, grâce à un travail de groupes par classes (502/503/402/403/302/303/2ndes 1&2) des 55 élèves germanistes, accompagnés lors de ce séjour par Mesdames BOUZID, GUERRY & Messieurs MAIGROT, CATHAUX & LAMOOT qui s’associent à ces témoignages recueillis car EUX aussi ont passé une belle semaine enrichissante à 60 😉